Toi aussi, petit padawan, dompte tes cheveux avec Iontec! (concours inside)

Hé oui, petit padawan à la chevelure hirsute, éléctrique et indisciplinée, voici l’arme ultime qui t’évitera de rejoindre le côté touffu de la Force!

Ce sabre laser cette brosse, c’est la dernière née de chez Braun, la brosse Satin Hair. Non, sa spécialité n’est pas de s’allumer pour vous permettre de faire un remake de la Menace fantôme dans votre salle de bain, mais pour lisser vos cheveux en supprimant l’électricité statique qui peut parfois vous donner un petit air de famille avec les Jackson Five.

Mais comment ça marche donc ce truc? Hé bien, quand on l’allume, la brosse diffuse des ions qui annulent l’éléctricité statique et domptent les frisottis. Le diffuseur est situé sur le dos de la brosse (brosse éteinte un petit clapet le protège), donc attention à ne pas la poser sur le dos quand elle fonctionne. La diffusion d’ions permet également de rendre les cheveux plus doux, ce que j’ai pu constater après une utilisation régulière. Mais bon il est temps de vous montrer ça en image!

Donc là j’ai cumulé cheveux lavés de la veille au soir (ils sont toujours très chiants le lendemain) + couchée les cheveux mouillés + frottage avec le ballon pour créer de l’éléctricité statique (sachant que je suis au naturel une vraie pile, je caresse 2 fois Vicodine et à la 3ème je l’éléctrocute, si si c’est vrai!). Donc le résultat c’est un beau bordel!

Ben je fais quoi avec mes cheveux moi maintenant?

Hé bien je dégaine mon sabre laser ma brosse Satin Hair! Voici ce que ça donne après passage de la brosse : à gauche (donc ma droite), avec brosse, à droite (donc ma gauche, faut suivre les filles!) avant passage.  Impressionnant hein?

Bon mais passons aux choses sérieuses. Vous aussi vous voulez devenir un maître Jedi de la brosse à technologie Iontec? Rien de plus facile! Racontez moi le jour où vous avez détesté vos cheveux, et l’anecdote qui me plaira le plus, par son ton, sa façon d’être racontée remportera un set composé de la brosse Satin Hair de Braun, et d’un shampoing et un après shampoing Hydra Equilibre Pantène de la gamme NatureFusion.

Vous avez jusqu’à mercredi prochain, après Esprits Criminels (comme d’hab ^^) pour m’envoyer vos anecdotes.

Et en bonus, les poilues versus le ballon Braun ^^

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est pas Vicodine qui a eu raison du ballon, c’est elle :

D’où consternation de Vicodine :

18 thoughts on “Toi aussi, petit padawan, dompte tes cheveux avec Iontec! (concours inside)

  1. Bonjour!
    Je ne commente jamais (j’ai ptete laissé un petit message par-ci par là) mais je suis ton blog très fidèlement 🙂
    Cette fois-ci, c’est pas tant le concours qui me pousse à commenter, que l’anecdote que j’ai à raconter. Parce que moi et mes cheveux, ça n’a pas toujours été la grande histoire d’amour!

    Alors mon histoire, la voici:
    Petite, j’avais les cheveux très épais et très raides. Du coup j’avais un carré court et une frange bien épaisse, comme on faisait à l’époque. C’était pas moche, ça faisait juste petite fille et les séances de brushing étaient longues, mais ça allait.
    Là où ça s’est corsé, c’est qu’à ma puberté, mes cheveux ont commencé à gonfler et friser! Et bien sûr, quand ça commence à friser, c’est les cheveux courts qui prennent en premier.
    Je vous laisse imaginer: une jeune fille de 13 ans avec un carré plutôt court qui ne veut plus tenir en place (ça gonfle malgré les brushing), mais surtout avec une frange, épaisse je le rappelle, qui elle frise tout ce qu’elle peut…. *vision d’horreur*

    La période où j’ai détesté mes cheveux a été longue car je n’avais d’autre solution que de me débarrasser de ma frange, et donc de la faire pousser.
    J’avais trouvé la « solution » de m’attacher les cheveux, avec 2 petites couettes sur les cotés, mais bien sûr la frange ne pouvant être attachée, elle restait au naturel… Une frange qui fait le mouton avec des cheveux tirés,c’était de toute beauté.

    Mon histoire finit bientôt bien, mais après plus d’une année de moutonnage. J’ai toujours les cheveux bouclés, mais au contraire j’entretiens les boucles, sur un carré mi long ça passe beaucoup mieux, surtout qu’ils ne gonflent plus. Mais la frange, j’en suis dégoutée à vie!

    [Reply]

  2. Ah, génial.
    J’ai toujours voulu rejoindre une secte 🙂

    Mes cheveux je les déteste depuis 10 jours environ. J’ai commencé un chantier de fouille.
    Alors avec la chaleur qu’on se prend à Strasbourg, la poussière, la sueur et autre, je rêve soit d’être chauve, soit… Non, d’être chauve seulement.
    Puis les laver tout le temps à cause de la poussière, les brins d’herbe, c’est franchement plus possible. Les avoir tout le temps dans les yeux non plus d’ailleurs, car il faut enlever les gants pour enlever les cheveux (c’est complexe finalement), sinon on a de la terre dans les yeux.

    Bref, tu comprendras que le moment de ma vie où je hais le plus mes cheveux, c’est maintenant 🙂

    Merci de ce concours.

    [Reply]

  3. Ah ah ah, tu me fais trop rire sur tes photos! xD

    Le jour où j’ai le plus détesté mes cheveux… euh…
    Y’en a eu une paire! Passons sur les désastres des coupes capillotractées ratées par des coiffeurs en manque flagrant d’inspiration et/ou de bon sens.

    J’ai toujours été brunette, mais la vraie de vraie, avec les cheveux presque noirs mais naturellement.
    Et évidemment, à 15 ans, j’avais l’immense envie de me différencier du reste du monde.
    Là, je vois la pub Color Pulse à la tv, la nana qui se shampouine avec un truc bizarre et paf (non, ça ne fait pas des chocapics, mais presque!), la nana se retrouve avec une super couleur qui s’en va en quelques shampooings.
    Oui, c’était là le but du truc: avoir une couleur de cheveux super originale, qui s’en v

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    je crois que t’as été coupée dans ton élan ^^

    [Reply]

  4. (Je fais un c/c et je continue donc (n’a cliqué sans le vouloir -_-))

    Ah ah ah, tu me fais trop rire sur tes photos! xD

    Le jour où j’ai le plus détesté mes cheveux… euh…
    Y’en a eu une paire! Passons sur les désastres des coupes capillotractées ratées par des coiffeurs en manque flagrant d’inspiration et/ou de bon sens.

    J’ai toujours été brunette,la vraie de vraie, avec les cheveux presque noirs mais naturellement.
    Et évidemment, à 15 ans, j’avais l’immense envie de me différencier du reste du monde.

    Là, je vois la pub Color Pulse à la tv, la nana qui se shampouine avec un truc bizarre et paf (non, ça ne fait pas des chocapics, mais presque!), la nana se retrouve avec une super couleur qui s’en va en quelques shampooings…
    Oui, c’était là le but du truc: avoir une couleur de cheveux super originale, qui s’en va rapidement.

    Armée de mon argent de poche, je fonce donc le lendemain dans ma supérette et là,fatalement: choix restreint. Ce sera donc un rouge rouge, avec un nom à coucher dehors.

    C’était ma 1e colo.
    Au final, la couleur a très bien pris sur les joints de la douche, et sur une infime partie de mes cheveux: le haut du crane, et 2/3 mèches devant.
    Je me suis retrouvée zébrée capillairement, en rouge et noir, je n’ai jamais compris.
    Ah, et la « bonne nouvelle », c’est que ça n’est pas parti autant que ça aurait dû.
    (J’ai tenté 3 shampooings le jour même, rien n’a changé sur l’intensité de mes mèches bizarres :s)

    Ce jour-là, j’ai détesté à la fois la pub mensongère (simple d’utilisation? disparait rapidement?? vraiment??!),la nana et son air niais et mes cheveux à rayures.
    Depuis, j’évite les expérimentations capillaires. ^^

    [Reply]

  5. Quand j’étais en CM2, ma Maman a décidé de ne pas dépenser d’argent chez le coiffeur et donc de me couper les cheveux elle-même. Sauf que…Maman avait « oublié » que mes cheveux bouclaient naturellement, donc que la coupe serait forcément plus courte une fois mes cheveux secs. Résultat: une espèce d’affreuse coupe au bol déstructurée. Depuis ce jour et jusqu’à la fin de l’année scolaire, les garçons n’ont cessé de m’appeler « Saupiquet » car, à leurs dires, je ressemblait désormais à un thon!
    J’en ris volontiers aujourd’hui mais il faut bien avouer que ce fut un très mauvais moment pour moi.

    [Reply]

  6. coucou miss, tout d’abord félicitation pour les photos , tu fais bien la tete de la fille malheureuse lol
    Alors le jour ou j’ai détestée mes cheveux je devais avoir 15 , 16 ans c’est la fois ou avec mon cousin , avec qui je faisais les 400 coups on a voulu essayer de me faire une boucle anglaise avec ma mèche de devant donc mon cousin a été chercher dans la salle de bain de sa mère un brosse ronde on a enroulés la mèche , mon cousin a rajouté de la laque et je sais plus trop quoi on a attendu attendu , et quand on a voulu l’enveler impossible !!! j’ai commencée a paniquer et ca commençais a me faire mal , a tirer et la je me suis dis c’est parce ce que il sont trop fins il ce sont emélés , on a rajoutés du démélant mais rien a faire , j’étais dégoutée , ma mère qui devait venir me chercher est arrivée , j’ai du monter dans la voiture avec la brosse sur la tete , faire la route j’avais la honte et surtout j’avais mal je commenssais a pleurer … Arrivé a la maison , ma mère a meme essayée de l’enlever elle voulait que je coupe les cheveux et au début je ne voulais pas , mais a force d’avoir mal on a fini par le faire , mes frères rigolaient !! grrrr
    Une fois coupée je me suis senti soulagée !!!! heureusement moi et mon cousin on avais mal pris toute la mèche , et il mes restée assez de cheveux pour cacher le désastre quand j’y repense a chaque fois je rigole !

    [Reply]

  7. Efficace la brosse ça marche aussi sur les cheveux crepus ..
    trognon tes petites betes et tu t’ es inspire de la serie dr house pour lui trouver un nom .. original ..

    [Reply]

  8. Lectrice régulière de ton blog ( et de quelques autres) je continue sur mes nouvelles bonnes résolutions ( pourquoi attendre le 1er janvier pour en prendre ) et je commente et participe à tout les concours .
    J’ai toujours eu des cheveux à géométrie variable soit très mais alors très courts ( genre brosse à la tondeuse) , soit longs voir très longs avec bien évidemment entre des périodes de transition plutôt pénibles, mais la où j’ai le plus détesté mes cheveux c’est à l’adolescence après un séjour au ski pendant lequel l’entretien de ma tignasse ( très longue à l’époque)c’était résumé à 3 coup de brosse et un mini shampoing: résultat un paquet de nœuds inextricables, 2 heures de torture pour que ma mère arrive à les démêler, et la promesse à moi même que plus jamais! et donc depuis 30 ans pendant les périodes cheveux longs je m’astreins à les démêler soigneusement matin et soir et à les natter pour la nuit, bon depuis heureusement les produits de soin capillaires on beaucoup progresser, en 1980 les après-shampoing s’ils existaient c’étaient des produit de luxe pour moi….
    Mais bon je doit confesser qu’il y a encore aujourd’hui des jour où je déteste mes cheveux : je suis instit en maternelle et régulièrement,bien que les portant pratiquement toujours attachés au travail , je doit ressortir la fameuse affiche  » Parents attention, vérifiez les têtes, les poux sont de retour  » ( en vrai ils ne sont jamais partis) et comment je le sais que les poux sont de retour ……….parce que j’en ai encore attrapé ! à 45 ans avec des cheveux colorés , en faisant hyper gaffe, en traitant avec des produits ne créant pas de résistance chimique, il ne se passe pas une année scolaire sans que j’attrape des poux et la vraiment mes cheveux je les DETESTE !

    [Reply]

  9. Ah le jour où j’ai détesté mes cheveux….

    Replaçons le contexte : je voulais me faire faire une couleur bio à base de hénné. Comme je ne suis pas hyper doué de mes 10 doigts j’ai décidé de faire appel à un professionnel du bio.

    Après quelque mois d’un traitement à base d’argile pour détoxifier le cheveu (oui les professionnels parlent du cheveu et non pas des cheveux… bref…) de mes précédentes colorations chimiques je rends donc dans le salon de ce monsieur pour la fameuse couleur, et un petit rafraichissement de ma coupe.

    Je m’installe, explique au coiffeur que je souhaite guarder le même coupe avec la longueur qui va avec. Il me dit ok, me fait une queue de cheval sur le haut du crane (façon palmier 80′) et coupe à 5 cm de mon cuir chevelu…

    Bouche bée que je suis resté… incapable de dire quoi que ce soit…. Il me fait ma couleur (réussi soit dit en passant) mon brushing et tout fier de lui me dit « vous voyez, j’ai gardé la longueur! ». Oui la longueur était là mais la coupe… On m’a surnommé Catherine Jacob pour vous donner une idée. Très court sur le dessus et long sur le dessous avec un dégradé approximatif. Revival années 80!!!!

    Bref j’ai payé encore sous le choc et je suis allé aussi sec faire rattraper ça dans un autre salon… J’ai attaché mes cheveux pendant 6 mois…. et je ne les ai plus coupé pendant 2 ans!

    [Reply]

  10. J’aime beaucoup le avant/après 🙂 particulièrement le regard.

    J’ai des cheveux raides, très raides, bébé il tenait droit sur ma tête (je vous epargne la vision). Pour aller avec ils sont fins et j’ai un magnifique épis à l’arriere du crane, un vrai don de la nature tout ça, l’avantage les noeuds je connais pas.
    Après des tentatives (infructueuses) de les faire boucler, mettre en forme, coiffer, j’ai décidé …. de les laisser peinards.
    En Bref, je les amène chez le coiffeur tous les 6 mois, je laisse le coiffeur faire ce qu’il veut (surveiller un peu quand meme l’un d’eux à réussi à me faire une coupe « de poney » dixit mon chéri « ben quoi c’est mignon un poney » mouaaais), et je les coiffe/lave de temps à autres.

    Sortie de là vent, pluie, ouragan… ils se débrouillent!
    On s’étonne que je dépense autant en maquillage ? et oui mais faut bien compenser 😉

    [Reply]

  11. Oh mais il me la faut cette brosse, je veux, je veux, je veux !!! Oui, je sais, quand on veut, on n’a pas 🙂 mais je sens qu’elle pourrait devenir vite ma meilleure amie cette brosse 🙂
    Je vais essayer de la trouver dans le commerce, je laisse le concours à celles qui ont quelque chose à dire 🙂
    Mais merci d’avoir parlé de cette brosse, je ne connaissais pas.

    [Reply]

  12. En une belle après-midi ensoleillée, une jeune femme brune fut prise d’une immense envie de changement dans sa vie. Comme à son habitude, un tel bouleversement devait passer par une transformation capillaire.
    Lassée d’être une brune aux cheveux longs, cette jeune femme, appelons la Dita, décida que le temps de son nouveau moi était venu.
    Et pourquoi pas devenir rousse? Elle se voyait déjà avec une chevelure flamboyante, telle la belle Lucy dans le Dracula de Francis Ford Coppola.

    Le choix était fait! Le coiffeur ayant refusé de prendre la responsabilité d’un tel changement, elle s’en chargea elle-même et se rendit dans le quartier de Strasbourg Saint Denis afin de se procurer le matériel nécessaire à une coloration maison.
    _ »Comment cela? Je n’ai pas besoin de décolorer mes cheveux au préalable? » demanda-t-elle à une vendeuse qu’elle croyait qualifiée.
    _ »Non, prenez juste un oxydant de 40 volumes et ce sera parfait ».

    Passer du brun au roux sans abîmer ses cheveux, Dita était aux anges!

    De retour chez elle, elle commença.
    Son petit mélange magique sur la tête, elle pensait déjà à sa nouvelle vie, son nouveau maquillage, ses nouveaux vêtements.
    Toute excitée, elle rinça le mélage et se sécha les cheveux.
    Quelle ne fut pas sa surprise quand son regard croisa le miroir.
    Elle n’était plus brune mais n’était pas rousse pour autant. La couleur était assez indescriptible, à mi chemin entre le marron, brun par endroit et légèrement cuivré à d’autres. On était loin de la femme fatale, quoique cela se rapprochait assez du félin au pelage écaille de tortue (vous savez, les 3 couleurs).
    Bref, il s’agissait plus de la mère Groseille de la Vie est un long fleuve tranquille. Autrement dit, l’horreur absolue. Jamais elle n’avait autant détesté ses cheveux. Mais elle était la seule responsable. Non attendez, en fait elle était la victime dans tout ça! La véritable coupable qu’il fallait pendre haut et cour était cette sale vendeuse incapable!

    La pauvre Dita n’osait même pas sortir de chez elle avec cette tête là. C’est donc coiffée d’un chapeau qu’elle prit la route du supermarcher le plus proche avec l’espoir de réparer, ou du moins limiter, les dégats.

    Et la voila repartit pour la phase 2 : le rattrapage.
    Ses pauvres cheveux allaient-ils s’en remettre? Une couleur suivie d’une décoloration et d’une recoloration, tout cela en l’espace de quelques heures… elle craignait le pire! Mais c’était sa dernière chance avant d’envisager le rasage total.

    Les minutes s’écoulaient et Dita se demandait si ses cheveux lui pardonneraient ces mauvais traitements et resteraient sur sa tête.

    Un rinçage et un séchage plus tard, une nouvelle Dita était née; non pas chauve, mais rousse!

    Et le pire dans cette histoire? Elle est redevenue brune 2 ans plus tard (on saluera la rime)!
    Cette petite brosse serait donc un cadeau bien mérité pour ses cheveux ayant tant souffert

    [Reply]

  13. bonjour et merci pour ce concours,

    les photos m’ont faire rire,c’est bien trouvé.

    La fois ou j’ai vraiment détesté mes cheveux,c’est quand j’ai voulu me faire des mèches blondes à la maison toute seule.
    j’ai les cheveux vraiment très longs et assez foncés et je me décide d’un coup à faire des mèches mais pas le temps d’aller chez le coiffeur ,les rdv sont déjà pris et il n’y a plus de place pour moi.

    j’achète au supermarché 2 boites vu la longueur et je les fais toute seule comme une grande.je laisse poser le double de temps parce que c’est bizarre,je ne comprend pas je vois des mèches rousses au lieu de blondes.je commence à m’inquiéter..
    Après le rinçage:une horreur!!!Je n’ai ni des mèches blondes ni des mèches rousses mais une couleur orangée flashy avec des racines blondes platines!!!

    je pleure comme une madeleine en me disant que c’est pas possible de sortir comme ça!
    je porte une casquette en cachant mes cheveux dedans pour la 1ère fois de ma vie.

    Mes parents rentrent et pour rigoler m’enlèvent la casquette et la le choc!!! je me fais « engueuler » parce que j’ai massacré mes cheveux comme si je n’avais pas remarqué!!!

    Résultat de mes bêtise:plus de 100 euros de coiffeur pour rattraper la catastrophe et des cheveux qui frisotent encore plus que d’habitude.

    Cette brosse serait la bienvenue pour me rendre plus belle et ça ne serait pas du luxe.

    Bonne journée

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Merci pour ta participation karine, mais de concours date de l’année dernière 😉

    [Reply]

  14. Coucou
    je suis mdr en lisant le nom du chat! il a le même que mes medocs actuels! quelle coïncidence! pour le ballon , il ne te reste plus qu’a lui en offrir un autre !
    je tente ma chance , cette brosse fera des merveilles sur ma tignasse rebelle!
    merci beaucoup
    reste toi meme tu me fais bien rire

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Désolée barbie mais ce concours date de l’année dernière…

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.