Shu Uemura Pro Gel Cealer, le cache misère

Voila maintenant un certain temps que j’utilise le correcteur en gel de Shu Uemura, il est donc temps de vous en parler. C’est un correcteur en pot, et ce qui le distingue c’est sa texture gel, à base de silicones et très dense en pigments. Cette texture lui donne une très bonne couvrance, qui se travaille pour obtenir le niveau désiré.

Il existe 5 teintes  : une dans la gamme fair/light à tonalité chaude, deux en light medium (une à tonalité chaude, l’autre neutre), et deux en medium (idem). Je pense que la tonalité chaude correspond à une teinte plus jaune, alors que la tonalité neutre à une teinte plus beige. La mienne est le 5yr-ML, soit medium light à tonalité neutre (medium light sand de son petit nom).

L’un des inconvénients d’un de ses avantages, sa densité de pigmentation, est qu’il ne faut pas se louper sur sa teinte, sinon c’est la catastrophe. Je ne saurais donc que trop vous conseiller d’essayer le produit sur vous. J’ai acheté le mien aux Galeries Lafayettes Haussmann, avec l’aide d’une maquilleuse Shu pour le choisir. Elle m’a d’abord essayé le 7yr light, car c’est le plus clair, mais ça me grisait les cernes au lieu de les camoufler, et me plombait le regard. A sa grande surprise c’est la teinte au dessus, moins jaune, qui me convient parfaitement. Voici une photo qui montre à quel point la teinte semble être loin de ma carnation au premier abord :

Pour vous aider un peu, le choix de la tonalité dépend en partie de la couleur de vos cernes (en plus de votre carnation) : si elles sont bleues, il vaut mieux choisir une tonalité chaude, si elles sont violettes comme les miennes, la tonalité neutre convient mieux. Ce ne sont que des indications, comme je disais je vous encourage vivement à le tester pour savoir quelle teinte vous convient vraiment. Car il est assez onéreux (29€), donc en cas de mauvaise couleur ça fait quand même une petite somme.

Pour l’application je vous conseille un pinceau synthétique mais pas trop dense, un peu touffu. Avec un pinceau synthétique dense type pinceau à correcteur, j’ai peur que le rendu soit trop compact, pas du tout naturel. Vous pouvez l’appliquer au doigt, mais personnellement je n’aime pas du tout, je n’arrive pas à doser et comme le produit sèche (et donc se fige) très vite sur la peau avec la chaleur du doigt, ça le rend difficile à travailler et donne là aussi un résultat non naturel. J’utilise deux pinceaux : le pinceau blending 2 Illamasqua, et le pointed foundation brush Real techniques by Samantha Chapmann. Ils permettent une application plus diffuse, donc plus naturelle, la couvrance pouvant se travailler en remettant du produit.

La tenue est bonne, mais si j’en mets trop ça file quand même dans le pli que j’ai sous l’oeil. En revanche, ça ne résiste pas aux patins de lunettes (mais rien n’y résiste donc bon). Le produit est waterproof et ne vire pas en cours de journée. Il n’y a pas besoin de poudrer pour le fixer, grâce à sa texture. Cela dit, si vous avez le contour des yeux déshydraté, il peut je pense marquer cette déshydratation, car il n’est pas du tout onctueux (dans ce cas je vous conseille plutôt l’anticernes hydratant Laura Mercier, que j’utiliserai cet hiver).

sous l’oeil droit : correcteur, sous l’oeil gauche : rien

Bref, le Pro Gel Cealer est un excellent correcteur, que j’utilise tous les jours en anticernes principalement. Si vous trouvez la teinte qui vous convient, il permet une bonne couvrance, qui dure la journée et, bien appliqué, un fini très naturel.

Pro Gel Cealer, 5 gr, 5 teintes, 29€

8 thoughts on “Shu Uemura Pro Gel Cealer, le cache misère

  1. Ah! merci pour cette review 😀
    Ce produit me faisait justement de l’oeil mais si tu dis qu’il n’est pas onctueux et risque de marquer les ridules je vais passer mon chemin tant pis.
    Par contre de quel anticernes hydratant Laura Mercier veux-tu parler exactement? Parce que j’avais testé le Secret Concealer mais lui aussi marquait trop mes ,!£$*ù!;;,! ridules.
    bizz

    PS: je l’ai mangé le bretzel en pensant à toi ^_^

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Ha voui si le secret concealer (oui c’est celui là, en français c’est l’anticernes hydratant) te marque le Shu ça risque d’être pire :s
    Mouarf je ferai un stock de bretzel et de moricettes en décembre moi ^^

    [Reply]

    chocaddict Reply:

    …et de mannalas, et de petits pains d’épices fourrés à la confiture d’abricot et… et… bon OK je sors ->
    (pfff Noël à Paris, y a pas à dire c’est pareil)

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    bah tu me dira à ce moment là si tu veux que je te rapporte des trucs 😉 j’avoue ça fait 3 ans que je suis pas allée à Strasbourg, et j’y retourne préférentiellement en décembre, je sais pas pourquoi :p

  2. Je n’ai pas beaucoup de problèmes de cernes, par contre j’utilise des correcteurs pour d’autres imperfections: rougeurs principalement et petits boutons. Tu crois que ce correcteur serait adapté à ça ? Sa densité m’intéresse bien ^^

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Ha oui oui, à la base il n’est pas spécifique pour les cernes, je l’utilise aussi pour les petits spots et les vaisseaux sous le nez ^^

    [Reply]

    Fanny Reply:

    Ça roule ! Ça sera donc peut-être mon premier produit Shu Uemura :-))

    [Reply]

  3. je n’aime pas trop les correcteurs en pot, pas très hygiénique je trouve… donc pour avoir de la couvrance tout en ayant un anticernes en tube, j’ai choisi le Double Wear
    et comme pour toi, la teinte qui masque le mieux mes cernes violets n’est pas toujours la plus claire, qui peut donner un aspect grisâtre pas très joli… et la teinte qui correspond est souvent, comme pour toi, bien plus foncée que la couleur de ma peau
    (en ce moment j’utilise la teinte 2 du Double Wear, voire un mix de la teinte 1 et de la teinte 2 en plein hiver)
    merci pour cette review en tout cas, tous les correcteurs du marché m’intéressent (ah, quelle plaie ces cernes et ces rougeurs)

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.