Miss Ferling à mon (Bon) Secours

Avant les vacances d’été j’ai été invitée à découvrir une très jolie marque, Miss Ferling. En fait ça serait plutôt redécouvrir, car j’avais déjà eu un premier contact lors du salon Beyond Beauty (auquel je regrette amèrement de ne plus pouvoir aller, vu qu’il se passe maintenant les jours de semaine, pendant ma semaine la plus chargée de l’année… un jour sur le week end ça aurait tué personne bref) il y a 2 ans. Mais je connaissais très vaguement les produits, dont l’on se souvient plus particulièrement en raison de leur packaging stylé rétro/vintage.

Jusqu’à présent, les produits Miss Ferling m’évoquaient surtout des petits produits sympas, qui ne se prennent pas au sérieux, et font de fort jolis cadeaux. L’univers du site internet est d’ailleurs à l’avenant, fort choupinet et délicieusement girly. Mais ça c’était avant. Avant de découvrir la créatrice et la conviction qu’elle met dans ses produits, la joie communicative qu’on sent quand elle nous les présente, et l’enthousiasme qui la guide.

Avant aussi de découvrir le Baume de Bon Secours, qui n’est pas juste une crème quelconque dans un joli tube logé dans un carton façon valise vintage. Non, ce baume là il en a sous le capuchon!

Ce qui frappe vraiment quand on l’utilise sur une peau irritée, agressée, c’est l’effet apaisant quasi immédiat. Cet effet est dû à la calmosensine®, un peptide breveté qui diminue les sensations d’inconfort, réduit la sensibilité cutanée et augmente la tolérance de la peau aux agressions thermiques. C’est aussi un actif anti-rides, car elle réduit la contraction des muscles sous cutanés, responsable de l’apparition des rides (effet botox like). Elle stimule la sécrétion des pro-endorphines (les endorphines sont des molécules analgésique et euphorisantes produites par l’organisme). L’alphabisabolol et l’allantoïne donnent un coup de main à la calmosensine pour apaiser la peau.

Pour nourrir la peau, le baume contient du beurre de mangue et de pistache, pour adoucir, de l’extrait de guimauve, et pour hydrater de la glycérine et un dérivé d’urée. Bref de quoi chouchouter votre peau inconfortable.

Ce baume m’a beaucoup aidé l’été dernier, car avec la chaleur je fais des plaques de dermite (inflammation de la peau), surtout au niveau du cou, et là juste sous le sein, là où appuie la baleine du soutien gorge (je vous laisse imaginer la douleur quand on a une poitrine imposante). Le baume apaisait vraiment la douleur, et j’ai guéri l’inflammation en quelques jours en appliquant matin et soir le baume, puis du talc une fois le baume bien absorbé. Depuis il ne quitte plus mon chevet, et me sert très souvent!

L’astuce, c’est que les peaux sèches et réactives peuvent s’en servir comme crème de jour ou de nuit, surtout en hiver! Je garde le baume sous le coude pour les petits tracas d’hiver, comme la sécheresse des joues suite aux sorties avec Boulette (être mère de poilues est un sacerdoce je vous le dis!), le nez irrité lors d’un rhume,  ou les zones abîmées des mains. Perso il m’aide bien aussi pour les zones délicates qui peuvent être irritées par le frottement des vêtements (l’entrejambe quoi, appelons une chatte un chat un chat :p).

Baume des tigresses Bon Secours, 90 ml, 24.90€
Produit reçu pour review
 

7 thoughts on “Miss Ferling à mon (Bon) Secours

  1. J’adore les packagings de cette marque j’avais testé le baume de dalmatie j’avais bien aimé cette crème ces nouveautés me tentent forcément.

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Il y a de très belles nouveautés corps qui arrivent en ce moment 😉

    [Reply]

  2. je ne connais pas du tout mais voilà qui semble interessant Merci Poupoune
    PS : je confirme être mère de poilues c’est pas simple, mes poilues à moi ont une chatière , une maison à 2 étages pour elles 4 et bien non, ça se tape dessus pour avoir la place vers le poêle, le radiateur ( à croire qu’il n’y en a qu’un ) dessous la fenêtre pour mater le parking ( tu peux faire pareil à 2 autres fenêtres) , l’oreiller de droite de mon lit et oh, il y en a un à gauche ) voire mon;lit en entier …. non vraiment c’est pas simple!!!

    [Reply]

  3. Tiens tu as rencontré une nana qui s’appelle Sandra M. ? Je pense que c’est une ancienne collègue qui a fondé cette marque.

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Heu ptet bien, il faut que je vérifie j’ai oublié son prénom :/

    [Reply]

  4. Ah ben ça serait rigolo que tu l’aies rencontrée elle … à l’époque (il y a bien 10 ans) elle était blonde 🙂

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    oui c’est elle (j’ai vérifié 🙂 )

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.