Communication de l’Observatoire des Maladies Blogosphériques

Une étrange épidémie semble avoir sévi, voire sévit encore, sur la blogosphère beauté. Il s’agit d’un trouble musculaire entraînant une étrange contraction (involontaire?) du muscle orbiculaire de la bouche (en rouge sur le dessin ci-dessous, c’est le muscle qui entoure la bouche).

Cette affection se manifeste donc par un contraction de la bouche, qui provoque une expression faciale appelée « duckface » par les anglosaxons, et plus prosaïquement « bouche en cul de poule » par chez nous. Elle est très répandue aux Etats Unis, et l’atteinte est parfois très avancée.

Certains célébrités sont déjà gravement atteintes par ce mal insidieux.

Malheureusement, la maladie semble maintenant attaquer l’hexagone, et plus particulièrement la sphère beauté. Voici l’exemple d’une pauvre malheureuse atteinte de ce mal, heureusement à un stade modérément avancé, et un traitement semble encore possible. Nous avons conservé son anonymat afin de la préserver des quolibets de ses petites camarades, les enfants blogueuses sont cruelles.

Le traitement est long et difficile. En effet, a force d’être contracté, le muscle orbiculaire de la bouche se tétanise et la contraction devient permanente, puis le muscle rétrécit et ne retrouve plus son élasticité et sa capacité d’étirement normale et compatible avec une alimentation normale. Il semble que la présence d’un appareil photo prédispose à cette affection, il convient donc d’en éloigner le sujet atteint. Notre étude ne révèle aucune différence entre appareil numérique, argentique ou caméra.

Pour lever la contraction/contracture du muscle, il est nécessaire de le détendre et d’empêcher une nouvelle contraction par l’utilisation de dispositifs adaptés. Un myorelaxant peut être une aide pertinente.

Dans les cas les plus grave le dispositif doit être adapté en conséquence afin d’obtenir, si c’est encore possible, un retour à la taille et à l’elasticité normales du muscle orbiculaire de la bouche. Notez ici l’usage du bandeau pour supprimer tout stimulus visuel (par la vue d’un appareil photo, d’une caméra ou d’un miroir) afin d’éviter toute nouvelle contraction réflexe.

Si vous êtes atteint(e) ou connaissez quelqu’un d’atteint par la CIMOB (Contracture intermittente du Muscle Orbiculaire de la Bouche, aka « duckface« ), contactez nous afin que des mesures puissent être prises. Ne laissons pas cette terrible maladie contaminer la blogosphère beauté comme le valgus intermittent du genou ( = « genoux en dedans ») a contaminé de façon irrémédiable et incurable la blogosphère mode.

Observatoire des Maladies Blogosphériques
Résidence Nars
22, allée Laura Mercier
MakeUpLand
 

19 thoughts on “Communication de l’Observatoire des Maladies Blogosphériques

  1. Je suis leaulage intense devant ton article.

    Trobon.

    Je vais me mettre au swatch de lipstick buccal, juste pour m’essayer au duckface tiens (maintenant que j’ai montré mon bide, je peux TOUT faire!)

    [Reply]

  2. Excellente analyse du très sérieux Observatoire des Maladies Blogosphériques. Ca mérite publication scientifique dans une revue internationale pour tenter de soigner cette drôle d’épidémie !! 🙂

    [Reply]

  3. Je relaye l’info de suite…ne nous laissons pas dépasser en effet par ce mal étrange et aidons la science à avancer
    bizzzzzzzzzzzzzzz

    [Reply]

  4. Une chose est sûre, en lisant ton article, je n’étais pas atteinte du syndrôme décrit ci-dessus, mais plutôt du syndrome « coins des lèvres jusqu’aux oreilles »

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    c’est bien, ça étend l’orbiculaire de la bouche, ça lutte contre la contracture ^^

    [Reply]

  5. Alors pour le billet en fait j’aimerais savoir comment on maintient l’arrondi de l’ongle et on contrôle la pousse (ça je suppose que c’est grâce à la lime).
    Mais réellement c’est la pose du vernis qui m’intéresse car là pour moi c’est catastrophique
    merci beaucoup Poupoune

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    ok je note 🙂

    [Reply]

  6. L’heure est grave effectivement. Ça mérite une double page dans Science, l’édito de tous les magasines féminins et même un passage au magazine de la santé.
    Merci pour cet article pas si léger que ça

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Ho opui comme ça je pourrais aller un bisou à Michel Cymes <3

    [Reply]

  7. Très drôle !!!
    Il y a aussi la moue bouche ouverte façon actrice « sensuelle » (pour ne pas dire plus ) qui se fait pas mal…probablement due à un encombrement des fosses nasales conjugué avec la nécessité d’oxygéner, tout de même, un peu le cerveau !

    Bonne soirée Dame Poupoune !

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    ha la bouche à pipe tu veux dire? :p (oui nous les vétos on est un peu vulgaires parfois ^^)

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.