BUTTER LONDON – The dark knight

VERNIS A ONGLES BUTTER LONDON – Dans la lignée du « j’aime pas les paillettes mais je porte quand même des vernis qui en sont plein », voici the Dark Knight, que j’ai eu beaucoup de mal à me procurer!

Butter London the dark knightCe vernis je l’ai découvert dans le sac d’une copine de lycée (de Nancy) retrouvée par hasard (à Nancy, à Noyel) et avec qui j’ai bu un café peu après (à Paris). Les Butter London je les avais toujours trouvé un peu chers, alors je n’en avais pas. Elle m’a montré son précieux, qu’elle avait semble-t-il eu beaucoup de mal à trouver, et là je l’ai rangé dans ma petite case cérébrale « moi veux ». Et puis j’y ai plus pensé.

De retour en Britonie, au corner vernis de Selfridges (en fait je suis tombée là par hasard, je m’étais cassé un ongle je sais pas comment et je cherchais une lime), qui a pas mal de marques dont Butter London, la petite case « moi veux » s’allume. Je cherche the Dark Knight sur le présentoir, que dalle. Je demande donc à une vendeuse, elle me dit qu’il est en rupture mais qu’elle peut me montrer le testeur. J’essaye le machin, et là ça vend du rêve, un noir bien opaque, plein de paillettes, une couche serait presque suffisante. Là il passe de la case « moi veux » à la case « putain il me le faut ». La nénette me dit qu’il est en rupture partout et qu’ils ne savent pas quand ils en auront.

Et comme Beudy quand elle a une idée derrière la tête elle l’a pas ailleurs, elle s’est fixé comme mission de trouver ce foutu vernis. Résultat comme on flânait sur Oxford street pour passer le temps le dernier jour (et on a un peu trop passé le temps, je vous raconterai) on a fait tous les grands magasins : Selfridges donc, Debenhams, et finalement John Lewis. Et là complètement par hasard au détour d’un arrangement de Pâques, je tombe sur tout un lot de Butter London, et sans y croire, je farfouille, et je ne trouve pas un Dark Knight mais deux! Le deuxième a été embarqué par Beudy, et je pense qu’on a trouvé les 2 derniers de Londres!

J’attendais donc beaucoup de ce vernis, et j’avoue ma déception car à la pose je ne retrouve pas du tout le vernis essayé chez Selfridges : opacité bien moindre (à 2 couches ça n’est pas opaque, la base noire est bien moins pigmentée), moins brillant, et il est beaucoup moins profond, donc les paillettes ressortent moins… Du coup j’ai demandé à ma copine de lycée et elle aussi c’est minimum 2 couches, donc c’est le testeur qui était « dopé »… Bref pour avoir le meilleur résultat il faut absolument poser une base noire en dessous je pense…

  •  Facilité d’application : 4.5/5
  • Séchage : 5/5
  • Tenue : 5/5
  • Opacité à 2 couches : 3.5/5

Butter London - the dark knight

4 thoughts on “BUTTER LONDON – The dark knight

  1. Sympa la chasse !
    J’aime bien les vernis BL, mais je n’en ai pas beaucoup parce qu’il sont assez chers effectivement et parce que leurs plus belles couleurs sont des bleus et des verts…(j’ai donc Wallis, que je trouve parfait mais que je porte toujours sur une base noir, et the Old Bill).

    Bonne semaine !

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.