La ligue des super brumes

S’il y a une galénique cosmétique qui s’est nettement développée ces derniers moi, c’est celle de la brume. Petit tour d’horizon d quelques brumes et de leurs superpouvoirs.

Alors qu’historiquement le marché des brumes et autres pschitts cosmétiques se résumait à des sprays d’eau thermale, depuis quelques mois se multiplient les brumes qui clament leurs superpouvoirs. Plus que de simples gouttelettes d’eau, ces brumes en font plus et deviennent les meilleures alliés de la peau. Utilisable à tout moment, pendant la routine de soin ou pendant la journée, elles ne quittent plus nos attirails beauté ou nos sacs à main. Focus sur quelques unes d’entre elles.

Superpouvoir : hydratation

Pour une brume d’eau, on se dit que le minimum c’est d’hydrater. Et bien ce n’est pas si simple. En effet, si la brume est trop concentré (en fait plus concentrée en minéraux que l’eau dans la peau), une fois à la surface de la peau elle attire l’eau superficielle de la peau et donc déshydrate… De même, quand on laisse sécher une brume d’eau sur la peau, quelle que soit sa concentration, elle emporte avec elle une partie plus ou moins importante de l’eau superficielle cutanée. Cela d’autant plus qu’on s’est bien décapé la peau avant en la nettoyant, en enlevant donc le film lipidique qui limite cette évaporation…

Au final, pour hydrater la peau avec une brume, une des solutions est de booster celle-ci avec LA molécule référence pour l’hydratation : l’acide hyaluronique. C’est le cas de la Brume hydro-tonique des Laboratoires Novexpert. Elle contient un acide hyaluronique de bas poids moléculaire (pour tout savoir sur les différents types d’acide hyaluronique c’est par là), mais également d’autres actifs connus pour leur efficacité sur l’hydratation : glycérine et gel d’aloe vera. Cela lui donne une texture moins fine qu’une brume d’eau thermale, car plus visqueuse. Je la conseille donc plutôt à inclure dans une routine de soin, plutôt que par dessus le maquillage, d’autant plus qu’elle se présente sous forme de spray sans propulseur, et pas de de diffuseur.

Brume hydro-tonique Novexpert Aquaman

Brume Hydro-tonique, Laboratoires Novexpert, 100 ml, 22.90€

Superpouvoir : optimisation

Ha l’Eau cellulaire, la produit Institut Esthederm que je connais depuis des années et dont je ne peux pas me passer. Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois (pour rappel une présentation complète de l’Eau cellulaire est disponible dans ce billet). Ce qu’il faut retenir c’est que l’Eau cellulaire est formulée pour être quasi identique au liquide qui baigne les cellules de la peau, le liquide extra-cellulaire. Elle est donc en totale affinité avec la peau (isotonique, iso-électrique, iso-pH), et lui apporte de l’énergie.

C’est dommage de l’utiliser comme une bête brume d’eau, car c’est un véritable booster de soin. Appliquée avant un soin (sérum ou crème), sans sécher la peau, elle permet en effet une meilleure absorption des actifs. Idéale également sous un masque pour en renforcer l’efficacité. Très fine, on peut également l’utiliser à tout moment de la journée ou pour fixer le maquillage.

Eau cellulaire Institut Esthederm Cyborg

Eau cellulaire, Institut Esthederm, 200 ml, 20 €

Superpouvoir : galvanisation

Le spray City protect InCellium d’Institut Esthederm est le cousin hyperactif de l’Eau cellulaire. Sur la même base que celle-ci, il bénéficie en plus du complexe breveté anti-oxydant In Cellium, que l’on retrouve dans tous les solaires Institut Esthederm. Cette association permet d’aider la peau à garder le meilleur du soleil, puisque que le crédo d’Institut Esthederm, c’est que le soleil est un allié, et que leurs produits solaires visent à profiter du soleil sans ses effets délétères, sans le diaboliser.

Avec la même finesse de diffusion que l’Eau cellulaire, le spray City protect InCellium peut être utilisé à tout moment de la journée, et en particulier avant une exposition au soleil (attention, il ne remplace pas un produit de protection solaire!!!). Je l’utilise pour ma part pendant ma routine de soin, le matin à la place de l’Eau cellulaire, avant mes produits de soin. Il permet ainsi de booster la protection anti-radicalaire et de protéger ma peau des méfaits du soleil, mais également de la pollution (ceux-ci formant d’ailleurs une association de malfaiteurs) (tout savoir sur les antioxydants / anti-radicalaires dans ce billet). L’été, la marque propose souvent un mini format, idéal pour le sac à main.

 

City protect UV in cellium Institut Esthederm Flash

City Protect InCellium spray Institut Esthederm, 100 ml, 39 €

Superpouvoir : unification

L’actif star de la Brume magnésium de Novexpert est, comme son nom l’indique, le magnésium. Bien connu pour son rôle dans la gestion du stress (en fait lors de stress notre organisme en consomme beaucoup et c’est pour cela qu’il y a besoin de se complémenter). Par voie cutanée la Brume magnésium module la sensibilité de la peau et apaise les effets des agressions extérieures. Elle contient également d’autres minéraux comme le calcium, le sodium, le potassium, le manganèse et le silicium, tous issus des sels de la Mer morte. Et, très important pour une brume minérale comme celle-ci, elle est isotonique, c’est-à-dire à la même concentration que le liquide extra-cellulaire (voir le billet sur l’Eau cellulaire cité précédemment, tout est expliqué dedans).

Ces caractéristiques en font une brume hydratante (en booster avant un soin), apaisante et anti-pollution (en apaisant les effets délétères de la pollution sur la peau). Elle s’utilise à tout moment de la journée et de la routine de soin, pour protéger et apaiser la peau. Idéale pour la vie urbaine (mais format un poil grand pour le sac à main, une version mini serait appréciable).

brume magnésium Novexpert Batman

Brume Magnésium, Laboratoires Novexpert, 150 ml, 7.90 €

Superpouvoir : protection

Contrairement aux précédentes brumes qui peuvent parfaitement s’intégrer à une routine de soin (dans le sens : à appliquer entre certains produits de soins), la brume Hydracid SPF15 Brume éclat du Laboratoire SVR s’utilise en finition ou pendant la journée. En effet, elle cumule une protection anti-pollution et des filtres solaires car, comme dit précédemment, la pollution et les UV forment une association de malfaiteurs au détriment de la peau. Attention cependant, en cas d’exposition solaire « réelle » et prolongée (pas juste les sorties usuelles dans la journée), un tel indice de protection solaire n’est pas forcément suffisant, d’autant plus qu’avec une brume on a tendance à ne pas en mettre assez. Donc protection de ville oui, remplacement d’un vrai solaire non.

L’ajout de vitamine C, qui participe à la protection anti-pollution par sa valence anti-radicalaire, lui confère son efficacité sur l’éclat du teint. La vitamine C est en effet une référence dans ce rôle. Et une lichette d’acide hyaluronique pour lutter contre la déshydratation. Petit format sac à main friendly, donc pas d’excuse pour l’oublier à la maison! Un seul bémol : quand on en pschitte trop elle peut coller un peu sur la peau, donc il faut un peu d’ajustement.

Hydracid brume éclat Laboratoire SVR Wonder Woman

Hydracid SPF15 Brume éclat, Laboratoires SVR, 50 ml, 19.90 €

Et vous vous utilisez des superbrumes?

Produits reçus pour review

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *