Je suis Charlie, et je suis en colère

J’ai hésité à écrire ce billet, en cette journée de deuil national suite à l’attentat dans les locaux de Charlie Hebdo qui a coûté la vie à 12 personnes. Mais je suis tellement en colère, au bord des larmes de rage, qu’il faut que j’évacue ce trop plein qui me ronge de l’intérieur.

je-suis-charlie-hebdo-gepaJe suis Charlie et je suis en colère parce qu’hier des hommes et une femme sont morts, qui d’avoir eu le courage de défendre leurs idées et d’ouvrir leur gueule alors qu’on leur disait de la fermer, qui pour avoir tenté de les défendre ou juste avoir été au mauvais endroit, au mauvais moment. Hier, des connards d’illuminés ont détruits les vies de centaines de personnes, au delà des blessés et des morts. Je suis journaliste, et même s’il est peu probable qu’un de mes confrères vétos vienne m’attaquer au scalpel pour avoir refusé son article, je me sens profondément heurtée dans mes valeurs fondamentales. Fille d’enseignant j’ai été élevée dans les valeurs de l’école républicaine et laïque. Et deux de ces valeurs saignent aujourd’hui : la liberté d’expression et la liberté de la presse.

Certains oublient que c’est cette liberté d’expression qui nous permet de bloguer, et d’ouvrir notre clapet sur le grand Internet mondial. Et que cette liberté d’expression des blogs est déjà mise à mal, par les marques ou enseignes qui attaquent certains blogueurs parce que ce qu’ils écrivent leur déplaît. Il faut lutter pour ce droit, cette liberté fondamentale. J’ai mal à ma France, parce que ma France c’est Voltaire et pas la Terreur de Robespierre. Parce que certains essayent de souffler la flamme des Lumières, et qu’ils ne doivent pas y arriver. « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. » (Voltaire). Faire taire les médias c’est la première marche vers la dictature. Comme le disait une newyorkaise « Ceux qui s’attaquent à ce que nous lisons veulent contrôler ce que nous pensons« .

Je suis Charlie et je suis en colère parce que je vois sur les réseaux sociaux des gens dire #jenesuispasCharlie en prétextant ne pas adhérer aux valeurs et à la ligne éditoriale de Charlie Hebdo. Et je dis à ces gens là : vous n’avez rien compris. Que ce soit Charlie Hebdo ou un autre support n’entre pas en ligne de compte. Au delà d’un support médiatique avec lequel on a tout à fait le droit de ne pas être d’accord et de critiquer, c’est la liberté d’expression et la liberté de la presse qu’on assassine. Je suis atterrée de voir ces gens qui s’arrêtent au fait que c’est Charlie Hebdo qui était visé. Je le dis franchement, cela aurait été Minute qui subissait cette attaque, c’était la même problématique. Vous rendez vous compte que c’est cette liberté d’expression qui vous permet de dire sans risque #jenesuispasCharlie????? Il faut voir au delà de ça, il faut envisager « the big picture » comme disent les ricains. La liberté d’expression c’est ça : vous avez le droit de dire #jenesuispasCharlie, et j’ai le droit de dire que je trouve ça con (c’est chouette hein?).

je-suis-charlie_duverdierC’est EXACTEMENT la même chose que quand une femme est violée et qu’on dit « ha oui mais avec une jupe pareille aussi… ». Toute attaque contre un media, quel qu’il soit, quelles que soient ses valeurs, est une attaque directe à la liberté de la presse, qui est un des piliers de la démocratie. Dire Charlie Hebdo était raciste, misogyne et qu’ils l’avaient bien cherché, c’est pour moi exactement aussi con et réducteur qu’accuser une femme violée de l’avoir bien cherché.

Je suis Charlie et je suis en colère parce que la haine et la peur ne doivent pas gagner. Parce que la récupération et l’amalgame font autant de mal que l’acte initial, et que se recroqueviller sur soi-même est une victoire pour ces connards. Parce que ne serait qu’envisager un débat sur la peine de mort est une régression, et c’est se mettre au niveau de ces connards. Parce que perpétrer ce genre d’acte au nom de son dieu c’est cracher sur la religion qu’on prétend défendre, et cracher sur tous ceux qui la pratiquent dans la paix.

je-suis-charlie_geluckJe suis Charlie et je suis fière de la France qui s’est levée pour dire non à l’obscurantisme et à l’extrémisme. De tous ceux qui sont sortis malgré la peur pour manifester leur soutien et dire non à cette attaque de nos libertés fondamentales. De ce mouvement qui a dépassé la France et s’est propagé dans le monde entier. Ils ont voulu décapiter Charlie Hebdo et les faire taire, ils en ont fait des martyrs de la liberté d’expression et leurs dessins circulent maintenant dans le monde entier (#epicfail les gars…).

« Ils ont voulu mettre la France à genoux, ils l’ont mise debout ».

ob_bde15f_b6w9z4xciaamiyk-png-large

10 thoughts on “Je suis Charlie, et je suis en colère

  1. Entres tes lignes on peut lire ta colère – justifiée –
    Ce qui c’est passe hier est inexpliquable , inexcusable , ecoeurant , horrible mais surtout inhumain.
    Je trouve cela dommage tu ne semble pas ouverte aux différents points de vus ( je ne parle pas de ceux des extrémistes qui a mes yeux n ont aucune valeur )
    Chacun est dans le droit de se sentir Charlie ou pas tant que les raisons sont louables.
    C’est ça également la liberté d expression, le respect d autrui
    Soyons tous unis en ces temps difficile

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Je me répète « vous avez le droit de de dire #jenesuispasCharlie » mais j’ai le droit de dire que je trouve ça con. »
    C’est ma liberté d’opinion de le penser, c’est ma liberté d’expression de le dire. Comme tu as le droit de ne pas te sentir Charlie et de le dire.

    [Reply]

  2. Merci!

    Avec cette avalanche d’émotions, je suis juste incapable d’écrire sur cet attentat…

    Mais vous avez parfaitement exprimé ce que je ressens à l’égard de ces personnes qui ne se rendent pas compte de ce que dire « jenesuispasCharlie » implique réellement. En tout cas, j’ai l’espoir que la grande majorité d’entre elles n’ont pas le recul mais finiront par comprendre.

    Comme vous, #jesuisCharlie et je le serai toujours.

    [Reply]

  3. Je suis à 100% d’accord avec ton article, c’est exactement ce que je pense.
    Espérons que ce ne soit pas la peur et la bêtise qui l’emporte!

    [Reply]

  4. Je suis Charlie en ce que je trouve abominable que l’intolérance conduise au meurtre. Nous sommes en France, ici être libre c’est pouvoir faire tout ce que les lois autorisent, ici on a le droit d’être irrévérencieux, on a le droit de porter plainte si on trouve ça insultant ( c’est le jeu démocratique), on n’a pas le droit de piétiner des vies et nos principes.
    Souvent je n’ai pas aimé Charlie, mais peu importe, Charlie était utile et respectable, les hommes qui y travaillaient faisaient leur job, tout comme les policiers qui ont été abattus, cela au nom d’idées infectes qui insultent l’humanité : je crois que tous les hommes de bien, athées, catholiques, musulmans, israélites, sont atterrés, au bord de la nausée.

    [Reply]

  5. Voltaire n’a jamais dit ça 😉
    D’ailleurs ce n’est pas tellement son genre
    Pour une fois que mes études de lettres me servent à quelque chose ..!

    Je suis d’accord avec toi du reste.

    Ma consternation est d’autant plus grande qu’étant en prepa comme tu as dû y être, je pensais que nous étions épargnés par cette bêtise. On est sélectionnés, instruits, donc intelligents pensais-je. Or il s’avère que même chez nous, qui étudions les humanités, des obscurantistes subsistent. La vigilance doit être quotidienne, nous ne lâcherons rien.

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Oui j ai lu après que c était sa biographe je crois. Mais je trouve au contraire que ça colle bien au personnage, pas forcément dans le côté revendicatif mais dans l esprit!
    D ailleurs quand j étais au lycée j au pu toucher une version originale d un tome de l Encyclopédie ça m a fait de l effet.

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.