Mes coups de cœur solaires pour l’été 2018

Maintenant que l’été est bien plus qu’entamé, il est plus que temps de vous présenter les solaires qui m’ont tapé dans l’œil et m’accompagnent pour cet été 2018.

produits solaire Vichy SVR

Ha, les produits solaires, le marronnier des billets de blog pendant l’été! En journalisme, un marronnier est un sujet qui revient tous les ans à la même période (comme les marrons en automne quoi ^^). Mais il serait dommage de discuter solaires en plein hiver non? Même si cela peut avoir un intérêt si vous partez au soleil ou même au ski! Bref, tout ça pour dire que je vais vous présenter les solaires qui me plaisent cette année. Autant être honnête tout de suite : j’ai reçu les produits dont je vais vous parler. En fait comme je fuis le soleil plus qu’autre chose, je ne suis pas une grosse consommatrice de produits solaires. Tous les ans j’en reçoit suffisamment pour couvrir mon utilisation de l’été, je n’ai pas de raison d’en acheter en plus… Cela ne m’empêche pas de vous parler des solaires que j’ai particulièrement appréciés parmi ceux que j’ai reçu !

Idéal soleil Anti-âge SPF50 soin anti-oxydant 3 en 1, Laboratoire Vichy

Lors de la présentation des solaires Vichy pour cet été, j’ai tout de suite repéré ce produit. Parce que plus qu’une protection solaire SPF50 (ce qui est déjà pas mal hein), c’est aussi un soin anti-oxydant (et si vous ne le saviez pas, les anti-oxydants c’est mon dada!), qui protège donc la peau des dégâts des radicaux libres.

Parce que l’été c’est la foire aux radicaux libres, tout simplement parce que les rayons UV déclenchent dans la peau la production de ces molécules qui abîment tout ce qu’elles touchent (fibres de collagène et d’élastine incluses). La peau possède tout un système de défense anti-radicalaire, mais ses ressources ne sont pas infinies : en 1 heure d’exposition au soleil sans protection, les réserves anti-oxydantes de la peau ont diminué de moitié. Donc le minimum syndical, c’est déjà de se protéger des rayons UV. Ca tombe bien c’est d’un produit solaire SPF50 qu’on parle. Chez Vichy le système filtrant contient toujours du Meroxyl XL (spécifique à L’Oréal), combiné à d’autres filtres pour assurer une protection optimale (car avec un seul filtre on ne peut pas avoir une protection complète et importante). Ici c’est donc une combinaison de filtres organiques (ou chimiques, dont le Meroxyl XL) et minéraux (dioxyde de titane, sous forme nano pour ceux que ça chagrine, moi dans une formule solaire ça ne me dérange pas).

Et côté lutte contre les radicaux libres (ceux qui se forment soit par d’autres mécanismes, soit par les rayons UV qui passent quand même, une protection solaire n’étant jamais totale), c’est une association baie de camu camu (superfood riche en vitamine C, anthocyanes et carotenoïdes) et vitamine E (l’antiradicalaire de référence, sous sa forme la plus active, l’alpha tocophérol) qui s’en charge. Avec tests d’efficacité à l’appui.

Côté texture, j’adore ce produit car il se fait très discret sur la peau, la texture est vraiment très fine. Si vous êtes une adepte du less is more, il peut tout à fait remplacer la crème de jour (si c’est limite pour l’hydratation, ajoutez un sérum hydratant en dessous). Je le porte sans problème sous le maquillage, il faut une excellente base. Porté seul, il garde la peau matte.

Idéal soleil Pocket ultra-léger et frais SPF50, Laboratoire Vichy

On passe à la catégorie « petit mais costaud » et surtout super pratique! Car pour ce solaire, ce n’est pas tellement la formule qui impressionne (oui bon ok il y a quand même un système filtrant avec 7 filtres, et de la vitamine E, ça reste un solaire Vichy hein ^^), mais le format. Car avec sa taille façon porte-cartes, il se glisse partout (le mien est toujours dans mon sac à main), plus d’excuses! Pour moi c’est vraiment un super produit pour les retouches pour ma balade du midi au boulot, surtout pour les mains. Et pour les sportifs ça se glisse dans une poche!

La texture est fraîche, assez légère mais elle laisse un peu de brillance quand même, du coup je préfère l’utiliser sur les bras, le décolleté et les mains plutôt que sur le visage.

solaires Vichy SVR

Idéal soleil Eau de protection solaire hydratante SPF30, Laboratoire Vichy

Dans le domaine de la protection solaire, c’est la course à l’innovation mais pas tellement sur les filtres (car en Europe le Règlement cosmétique a dressé une liste positive des filtres solaires, c’est-à-dire que les fabricants doivent obligatoirement utiliser les filtres sur cette liste, et aucun autre), mais sur la texture. Les consommateurs sont en demande de textures de plus en plus légères, et d’après des études la texture trop épaisse / présente est un frein à l’utilisation de produits de protection solaire. C’est pourquoi le Laboratoire Vichy a franchi un nouveau pas en formulation. Après la vague des brumes solaires, voici les eaux solaires !

Le principe : épurer au maximum la formule pour n’avoir que deux phases : une phase grasse (huileuse), qui permet de solubiliser les filtres solaires, et une phase aqueuse pour solubiliser d’autres actifs comme l’acide hyaluronique dans la version hydratante (que j’ai testé). Car dans une texture crème, il y a bien ces deux phases, mais mélangées (on dit émulsionnées) comme dans une mayonnaise. Pour que l’émulsion reste stable et ne se déphase pas, on doit ajouter des émulsionnants, qui vont aider à mélanger le gras et l’eau, qui n’aiment pas se mélanger habituellement. Et pour stabiliser l’émulsion, il faut ajouter encore d’autres ingrédients.

Du coup chez Vichy on s’est dit, pour faire léger, on ne va pas chercher une émulsion stable, au contraire. Et c’est comme ça que cette Eau solaire fonctionne sur le principe de la vinaigrette : les deux phases se côtoient mais ne se mélangent pas, sauf quand on agite énergiquement le flacon. Bon ok, il y a un petit poil d’émulsionnant quand même pour donner un coup de main. Et surtout il y a un spray spécial qui produit des gouttelettes beaucoup plus petites que d’ordinaire, afin de favoriser une application uniforme (ce qui est extrêmement important pour l’application d’un solaire). Résultat ? Une vaporisation ultrafine, qui convertirait même les plus réfractaires à la protection solaire, avec un fini invisible sur la peau. Bon ok il y a quand même un trèèès léger voile d’huile sur la peau, mais qui disparait au fil du temps. De toute façon personne n’a parlé de toucher sec hein. La version hydratante est d’autant plus sympa qu’elle prend soin de la peau en même temps. Pour celles qui aiment bronzer, la version hâle sublimé contient de quoi booster le bronzage (carotène).

Attention cependant, on reste sur du SPF30, et je reste intimement persuadée que la texture « épaisse » en elle-même d’une crème solaire participe à la protection finale. Je vois donc plus ces Eaux solaires comme un produit soit d’appoint, soit urbain (parfait pour moi pour appliquer avant de prendre la voiture, car oui on prend le soleil dans la voiture, et même vitre fermée les UVA passent, ou avant d’aller faire des courses).

Sun Secure Blur SPF50 (crème mousse flouteur optique), Laboratoire SVR

Encore un solaire qui se distingue par sa texture, inédite également dans le monde des solaires (enfin de ce que je connais, certes je ne connais pas tout non plus :p). Le blur SPF50 des Laboratoires SVR est une espèce d’hybride entre un solaire donc, et une mousse qui floute le grain de peau. Il faut dire qu’en 2017, quand la marque a complètement relancé ses solaires (elle a subit de profonds remaniements, en mieux, depuis son rachat par Filorga), elle a tapé fort avec pas moins de 5 références solaires et un après-soleil effet frais. Tous les solaires étaient des SPF50+ (le + voulant dire qu’en fait le SPF, qui indique la protection vis à vis des UVB, est supérieur à 50, mais en France on ne peut pas claimer plus que du SPF50, donc on met SPF+), et chacun se différenciait des autres par sa texture.

Chez SVR on ne rigole pas avec la protection solaire, donc on s’est dit qu’on allait protéger la peau des effets des rayons UV, ça c’est la base, mais aussi de ceux des infra-rouges (ceux qui donnent la sensation de chaleur) et de la lumière visible (surtout la lumière bleue). Pour les infra-rouges et la lumière visible, il n’y a en fait pas de filtres solaires spécifiques comme il existe pour les rayons UVB et UVA (qui sont listés sur une liste positive dans la réglementation européenne, c’est-à-dire qu’on ne peut utiliser que ceux sur la liste pour formuler en Europe). Certains pigments peuvent participer à protéger contre les infra-rouges et la lumière bleue (ce qui explique, je suppose, la couleur abricotée commune à la majorité des produits solaires de la marque), mais en fait pour ces rayons on va surtout lutter contre les effets sur la peau, plus que contre eux directement. Cela se fait en utilisant des anti-oxydants (ici β-carotène + Détoxophane®) et des actifs pour aider à réparer les dommages cellulaires créés par le rayonnement solaire, comme le niacinamide (ou vitamine B3, un de mes actifs favoris).

Mon préféré de la gamme sortie l’année dernière reste donc ce blur, qui allie une protection solaire optimale à une texture incroyable. Sa texture mousse abricotée se fond sur la peau, et floute le grain de peau, matifie et uniformise le teint. C’est un produit idéal en base de maquillage, et je l’utilise d’ailleurs plus comme ça que seul. Pour la période hors été je suis toujours à la recherche d’un produit de protection solaire à porter sous le maquillage (mais pas toute l’année, en hiver par exemple ça ne sert à rien, sauf à sensibiliser la peau aux filtres solaires), et ce blur est une très bonne alternative à des produits de parfumerie beaucoup plus chers!

Dans la gamme sortie en 2017 j’ai redécouvert cette année la Brume SPF50 et son effet fraîcheur à l’application, très agréable en périodes de canicule comme cette année! Attention le spray est assez fort donc ne pas vaporiser directement sur le visage.

solaires SVR 2018

Cette année Laboratoire SVR a également sorti 4 nouvelles références solaires pour compléter la gamme :

  • la Crème velours fini invisible SPF30 : après n’avoir lancé que des SPF50 la marque sort 5 références en SPF30. J’ai donné cette crème, plutôt visage, à essayer à mon papa, je vous dirai ce qu’il en pense ;
  • le Lait en brume SPF30 : un spray, plutôt corps, qui ne laisse absolument rien sur la peau (je suis bluffée pour le coup). Idéal pour les messieurs qui râlent que les solaires ça colle, et comme tous les solaires de la marque, résistant à l’eau, à la transpiration et au frottement ;
  • l’Huile sèche fini satiné SPF50 : une huile non grasse (même s’il reste un léger voile sur la peau), que j’ai confié à une amie qui prend des médicaments qui peuvent sensibiliser au soleil. Aucun coup de soleil à déplorer, elle est ravie de la texture et de l’application ;
  • le Gel ultra mat multi-résistant SPF50 : conçu pour le sport et l’ensoleillement intense, c’est un « baume en gel » qui s’applique très bien. En revanche quand on en met une bonne quantité (et comme c’est un solaire, il faut en mettre une bonne quantité sinon on atteint pas la protection voulue) il n’est pas si mat et garde un côté un peu gras siliconé que je n’aime pas trop. A porter seul sur le visage je lui préfère le blur, qui est plus matifiant et unifiant.

Voila pour mes solaires chouchous de cette année! Promis, un jour j’arriverai à vous faire un billet solaires en début d’été 😉

Produits reçus pour review

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.