[50 nuances de cuir] Colonia leather – Acqua di Parma

PARFUM ACQUA DI PARMA – Lorsqu’une marque italienne marie les inflexions d’une cologne à des notes de cuir, ça donne Colonia leather d’Acqua di Parma.  Acqua di Parma Colonia Leather

Parmi les parfums cuirés, ce qui est intéressant c’est lorsqu’une marque arrive à s’approprier ces notes pas si évidentes, et à leur donner sa patte. Chez Acqua di Parma, quand on fait un cuir, on fait un cuir à l’italienne bien entendu! Acqua di Parma est une maison italienne célèbre pour sa cologne (Colonia) et ses déclinaisons (Colonia Intensa par exemple, ou encore Colonia oud, Colonia leather donc et bientôt Colonia Amber, entre autres). Avec Colonia leather, l’envolée hespéridée typique de Colonia s’entremêle de cuir, de bois et d’ambre pour donner un parfum évoquant les tanneries toscanes. Le cuir italien est connu pour sa finesse, son travail et sa souplesse. Et c’est bien ce que l’on retrouve dans ce parfum, séducteur italien en costume hors de prix et serviette de cuir pleine fleur.

Ce que j’aime particulièrement dans cette déclinaison des notes cuirées, c’est la fraîcheur et la luminosité apportées par les notes hespéridées (agrumes, j’y sens de la mandarine mais il y a également du citron) et le petitgrain, qui rendent ce cuir léger, souple et très facile à porter. La rose, dont la facette fruitée est soutenue par une note de framboise, soutient en cœur l’évolution du cuir. La tenue est sur moi très bonne, et à mon grand plaisir les notes cuirées se tiennent tout au long de la journée, dansant avec les autres accords pour en donner une interprétation différente selon le moment.

Pour les amateurs de cuirés italiens, Colonia leather présente une très forte ressemblance avec Tuscan leather de Tom Ford. J’ai porté les deux sur les poignets pour comparer leur évolution, et même si le caractère principal cuiré est très proche, il y a quelques différences. En tête Colonia leather est un hespéridé doux (mandarine) très lumineux, avec déjà une inflexion florale, et un cuir très fin et souple. Tuscan leather est lui plus aromatique en tête, avec un cuir plus brut, plus vert (merci l’IBQ). Le cœur est assez proche pour les deux, avec cette note cuir, mais pour Colonia leather on reste sur une note florale (une rose ravissante) avec une pointe de framboise alors que Tuscan leather commence déjà à lorgner sur son côté ambré vanillé. En fin d’évolution ça se confirme, Tuscan leather est plutôt gourmand avec une facette ambrée très vanillée, alors que Colonia leather, même s’il a des notes ambrées (ciste labdanum), est plus cuiré fumé (bouleau), avec là encore une discrète facette florale. Au final, je préfère Colonia leather (et ça tombe bien vu que c’est celui que je possède!).

Acqua di Parma, Colonia leather, 100 ml (167€) ou 180 ml (215€)

Année : 2014

Nez : François Demachy

Disponible en boutiques ou corners Acqua di Parma, ou sur Origines Parfums (que je vous recommande fortement pour un parfum moins cher qu’en boutique).

12 thoughts on “[50 nuances de cuir] Colonia leather – Acqua di Parma

  1. Tu nous livres une description merveilleuse de ce parfum qui possède déjà tous les arguments pour me plaire. Un grand merci pour ce joli morceau d’écriture, et vivement que je puisse déposer mon nez sur ce parfum qui me charme déjà!

    [Reply]

  2. Hop, ajouté sur ma to-sniff liste 😉
    Bonne journée!

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Tu fais bien il est vraiment très beau ^^

    [Reply]

  3. Alors, comme tu dois t’en douter, j’ai les deux et moi non plus, le jour où j’ai eu mon flacon de Colonia Leather, je n’ai pas pu résister au jeu de la comparaison, car Tuscan Leather vient immédiatement à l’esprit lorsqu’on sniffe cet AdP.
    Et pourtant, en effet, ils ne sont pas « jumeaux ». Le Tom Ford a plus de puissance en tête, plus d’épices aussi. Certains y détectent la fameuse note framboise, pour ma part je dois avouer qu’elle m’échappe … Mais j’y retrouve une petite note fumée qui n’est pas dans l’AdP, un soupçon d’encens je pense. Alors que l’AdP joue plus sur la luminosité apportée par les agrumes.
    Et le fond du Tom Ford est plus ambré, en effet.
    Tuscan Leather était mon cuir préféré pour l’été, je pense qu’il ne sera pas détrôné mais j’attends avec impatience les jours chauds pour retester cette Colonia Leather ; la peau chauffée au soleil ne fait pas ressortir les mêmes notes, la comparaison sera intéressante à ce moment-là !

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    C’est drôle parce que sur moi TL n’a pas du tout cette note fumée que j’ai en revanche très bien dans CL… mais comme je sucre beaucoup les parfums, et que le fond de TL est plus ambré ça doit submerger le reste.
    Du coup je préfère CL justement parce que je n’ai pas ce fond qui est sur moi très vanillé, épais et ambré… donc cet été ça sera CL 😉

    [Reply]

  4. le flacon est so chic ! j’adore ces effluves fortes et masculines mariées à des notes plus féminines …..mais le dosage et le résultat »j’aime/j’aime pas  » sont souvent à un fil …..

    [Reply]

  5. Bonjour Poupoune!

    Je lis ton billet et j’y reconnais bien le ressenti que j’avais eu de ce parfum lors de la présentation très dense que nous avions eu à l’Osmothèque sur les cuirs, il y a quelques temps, cette séance où j’avais eu le plaisir de te croiser…

    Pour ma part, le côté très lumineux de ce cuir m’a conquise et j’espère en acquérir un décant ou un flacon à l’occasion.

    [Reply]

    Poupoune Reply:

    Oui très dense est le bon qualificatif pour la session cuirs de l’Osmothèque (même trop dense pour dire, même pour moi qui adore les cuirs, j’avais nettement préféré la session du Nez Bavard sur le même thème, on avait plus le temps de décrypter les parfums).
    Si jamais tu veux acquérir un décant n’hésite pas à m’envoyer un mail, je peux t’en faire un 😉

    [Reply]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *